Rencontre avec les Maki

Aujourd’hui journée repos, j’ai décidé d’aller à un restaurant en bordure de mer dénommé  » le Trévani ».

j’ai été bien accueilli ou l’on a très bien mangé comme d’habitude pour 10 € de supplément de ma poche seulement, Piscine avec vue sur le lagon et plage à proximité.

voyez !!!!

Rencontre avec les Maki dscn0125-150x150  dscn0124-150x150  dscn0123-150x150

 

J’y ai rencontré des amis qui sont venus nous rendre visite :

regardez !!!

dscn0130-150x150  dscn0129-150x150  dscn0133-150x150  dscn0136-150x150  dscn0137-150x150

Le Maki de Mayotte ou Comba est un primate lémuriforme considéré comme une variété du Lémur fauve (Eulemur fulvus) de Madagascar. Il vit sur l’île de Mayotte dans l’archipel des Comores, où il aurait été introduit par l’homme à partir de Madagascar.

Il vit en groupe composé de quatre à une dizaine d’individus. Il se nourrit de fruits, de feuilles et de fleurs. Il est actif de nuit comme de jour. Il communique par différents cris (+ de 10). Sa vie sociale est très structurée et comparable à la nôtre par bien des aspects. Il enterre ses morts (ou tout au moins les recouvre de terre ou de feuilles) et c’est aussi le seul primate qui possède des mains de type humain avec des empreintes digitales. Ses deux grands yeux cernés au regard doré, son museau allongé de lévrier, un pelage très doux, variant du beige au roux, sa taille (une cinquantaine de centimètres plus une queue de 60 cm), sa sociabilité en font un animal qu’il est tentant d’apprivoiser. Il pèse de deux à trois kilogrammes, sans aucune agressivité naturelle, d’où sa vulnérabilité.

Il est omnivore, se nourrissant de petits lézards, d’œufs d’oiseaux, mais sa nourriture essentielle est composée de fruits mûrs comme les bananes, les papayes, les mangues, lesjaques et baies diverses et de feuilles, ce qui explique l’animosité de certains agriculteurs à son égard. Doté d’un sens extraordinaire de l’équilibre, grâce à sa longue queue, il saute d’arbre en arbre, avec des bonds prodigieux de plusieurs mètres.
Il passe la majorité de son temps dans les arbres et ne descend que pour boire de l’eau ou pour chercher un morceau de fruit tombé à terre. Pendant la saison sèche, le manque de fruits le pousse à descendre dans les habitations pour chercher de la nourriture et ne craint pas de passer sur les fils électrique pour s’approcher. On peut le voir au milieu des villes comme Kawéni. Avec ses mains qui ressemblent à des mains humaines, il est capable d’éplucher certains fruits comme la banane.

Légende

À Mayotte, on raconte qu’à une époque il y avait une femme qui avait donné à manger à son enfant. L’enfant a déféqué et la femme a essuyé son enfant avec de la nourriture. Dieu s’est mis en colère et l’a transformée en maki, parce que dans la religion de Mayotte impureté et nourriture ne doivent pas être mises ensemble.

Voilà et j’y ai rencontré aussi d’autres animaux: 

dscn0126-150x150  dscn0127-150x150  dscn0140-150x150

 

Quelle aventure !!!!!!!!! à bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 


3 commentaires

  1. dabel dit :

    tout mignons tes petits lémurs dis donc. et c’est trop cool que tu puisses récupérer des légendes de là bas…
    bisous des filles…et du seul gars de la maison, Robi-rabbit.

  2. dabel dit :

    coucou c’est anais j’ai vu ton blog je trouve que il est super bien fait !! les lémuriens sont trop trop choux :
    j’espère que tu passe du bon temps je te fais de gros bisous
    Anais.

  3. philmayotte2013 dit :

    merci à vous, vous me manquez, gros bisous.
    philippe

Répondre

Vicenterresainte2013 |
Kereuve89 |
Bali août 2013 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | buy facebook like
| Sydouaroundtheglobe
| lespyauxus